Déontologie

A titre préalable :

- L’hypnose ne se substitue en aucun cas à une consultation et/ou à un traitement médical. Il s’agit plutôt d’une approche complémentaire ;

 

- Au vu de ce qui précède, aucun traitement médical ne peut être arrêté sans l’avis du médecin traitant ;

 

- Si vous êtes suivis par un psychiatre, la communication des coordonnées du médecin soignant est impérative avant toute thérapie via l’hypnose. Une décharge écrite dudit médecin sera demandée ;

 

- Vous vous engagez à me tenir informé des éventuels traitements médicamenteux prescrits.

 

- Les troubles psychotiques ne peuvent être traités par l'hypnose ;

 

- Je m’engage, en qualité d’hypnothérapeute, à une obligation de moyens en utilisant les techniques les plus adaptées à votre demande ;

 

- Toute personne est responsable de ses actes, la responsabilité de l’hypnothérapeute ne pourra en aucun cas être engagée suite à toute prise de décision par le patient ;

Par ailleurs

 

Soucieuse de la déontologie dans la pratique de l'hypnothérapie, Membre du Syndicat National des Hypnothérapeutes, j’adhère au Code de Déontologie des Hypnothérapeutes Certifiés et à la Charte éthique.

Par ailleurs, j’atteste d'une démarche de travail sur moi-même approfondie, achevée ou en cours, ce travail étant bien distinct de ma formation.

Enfin, je suis supervisée dans le cadre de ma pratique.

© 2016 par Audrey Mettoudi, Marine Nain et Antoine Boissonot. Créé avec amour.